Le Jardin Moderne en berne mais offensif !

L’heure n’est plus aux réjouissances. L’impact de la crise sanitaire sur le monde de la culture est dramatique et n'épargne personne. Les « non-réponses » et les « non-annonces » de l’État apportent flou et insécurité. Ne voulant pas s'avouer vaincue, l’association du Jardin Moderne a décidé de se faire entendre à travers un communiqué

Rennes (encore) rock ? : « Le temps des “svp, merci”, c’est fini… Dorénavant, on ne demande plus. On exige ! »

En décembre dernier, le collectif « Rennes Concerts en Danger » lançait un appel vigoureux pour que puisse vivre encore longtemps l’état d’esprit frondeur et tapageur qui sauve encore Rennes de la triste aseptisation qui semble inexorablement envahir les centres-villes. A quelques jours des élections municipales, nous avons rencontré David et Guillaume, deux membres actifs du collectif afin de faire un point sur la situation.