So Future ! Les jeunes gens mödernes reviennent à Rennes !

«Taxi Girl, ArteFact, Kas Product, Suicide Roméo, Elli et Jacno, Mathématiques Modernes, Marie et les garçons et Marquis de Sade...» sont les fers de lance de cette jeunesse des années 80 un peu dandy, un peu intello, un poil branleur, bercée par l’esthétisme de la désillusion qui allait marquer durablement le paysage "rock". Retour sur les jeunes gens mödernes.

TNB 2013-2014 : entre tutus, acrobaties et grands classiques

Tous les ans, c'est la même ritournelle... Les accros de la culture théâtrale sont dans les starting-blocks dès la mi-juin. La raison de cet empressement athlétique ? la nouvelle saison du TNB et l'ouverture de la billetterie... Premières impressions et sélections hautement subjectives pour cette saison 2013-2014 qui s'annonce résolument sous le signe des tutus, de l'acrobatie et des grands classiques théâtraux.

TNB – Mettre en scène 2012 : quand le public hue Ostermeier…

Mettre en Scène 2012 : C'était la Première hier soir de la création Ostermeier produite par la Schaubühne de Berlin et coproduite par le TNB. Une Mort à Venise qui a déclenché salves d'applaudissements et huées de la part d'un public rennais qui exprime son avis de façon bien plus consensuelle d'habitude...

Toile sur/dans les favelas

Transformer les rues, les bidonvilles ou les favelas en galerie d'art, c'est le projet de l'artiste JR pour rendre hommage à leurs habitants... d'une façon pour le moins spectaculaire ! "Women are heroes" , le documentaire tiré de cette expérience sera diffusé au TNB dans le cadre d'Urbaines ce dimanche 26 février à 18h. A noter : la séance sera suivie d'une rencontre avec les Frères Ripoulain et vous aurez aussi la possibilité de découvrir une partie de l'exposition de Raymond Boudet "Quand les murs nous parlent " .

Wayne McGregor à Mettre en Scène : des corps et des lumières

Nous sommes samedi 19 novembre 2011 et c’est déjà le dernier jour de la version 2011 du foisonnant festival de création en danse et théâtre : Mettre en Scène. On aura, hélas, plus parlé de bigots en quête de couverture médiatique que de scénographie. Pour changer un peu, on ne parlera donc ici, que de danse… et de L.E.D. aussi un peu.

La Basse-cour de Decouflé éclabousse la piscine Saint-Georges

Philippe Decouflé et toute sa belle bande de la compagnie DCA ont l’air de bien se trouver à Rennes. Ils sont venus y présenter Shazam en 1998, Solo en 2006, le coquin Cœurs croisés en 2007 et enfin la reprise des somptueux jeux d’espace et de lumière de Sombreros en 2009. Depuis 2010, Decouflé est même artiste associé au TNB et y a créé les saisissants duos d’Octopus, avant de les faire tourner dans le monde entier.