Sleaford Mods & Mark Wynn @ Ubu : Brexit Ta Mère

SleafordMods-alter1fo-chapo Ce &$#& de flegme britannique a au moins le mérite d'avoir aussi produit de splendides exemples de ce qui peut se faire de mieux en matière de hargne et de bargerie musicale. L'ATM nous en offre la preuve par deux en invitant lundi 22 mai à l'Ubu, le ravageur duo Sleaford Mods et le tout aussi superbement déglingué Mark Wynn. Preuve que les lads ont touché la corde sensible de la colère du temps, la date est complète depuis déjà un moment. On en cause quand même parce qu'on les adore et que les gars le méritent amplement.

Orval Carlos Sibélius & Jacco Gardner à l’Ubu : Comme un songe en hiver

La belle soirée brodée par l'Association des TransMusicales samedi 25 janvier à l'Ubu aura ravi les amateurs de pop onirique et baroque. Retour sur les classieuses prestations d'Orval Carlos Sibélius et de Jacco Gardner qui, si elles faisaient preuve d'un amour commun du meilleur de la musique psychédélique des sixties, auront offert une soirée plus bigarrée qu'on ne le subodorait.

Perfect Psychedelic Pop Party @ l’Ubu

La trêve des confiseurs est définitivement enterrée et les propositions aguicheuses aux oreilles des mélomanes commencent à fleurir de partout dès ce mois de janvier. Parmi elles, une très belle soirée pop, organisée par l'Association des TransMusicales, samedi 25 janvier à l'Ubu où vous pouvez écouter Orval Carlos Sibélius et Jacco Gardner, soit deux des artistes dont les dernières galettes ont enchanté nos platines cet été. Au menu de cette très belle date : pop raffinée et tarabiscotée, ayant en commun une science rare des arrangements.

Transmusicales 2012 : des neurones et des décibels #3

La Bible de tout festivalier des Trans qui se respecte, c'est la base de données du Jeu de l'Ouïe. Parce que non seulement les Transmusicales t'abreuvent de décibels pendant 5 jours, mais elles t'offrent aussi la possibilité d'en apprendre un peu plus sur les courants musicaux... Alors, ouvre grand tes oreilles et tes neurones, et viens aux Champs Libres ! De l'influence des labels dans les musiques actuelles et un concert de Crane Angels pour ce troisième et dernier round.

Transmusicales 2012 : des neurones et des décibels #2

La Bible de tout festivalier des Trans qui se respecte, c'est la base de données du Jeu de l'Ouïe. Parce que non seulement les Transmusicales t'abreuvent de décibels pendant 5 jours, mais elles t'offrent aussi la possibilité d'en apprendre un peu plus sur les courants musicaux... Alors, ouvre grand tes oreilles et tes neurones, et viens aux Champs Libres ! Un décryptage du "vintage" et un concert de Nick Waterhouse pour ce deuxième round. /p>

Transmusicales 2012 : des neurones et des décibels #1

La Bible de tout festivalier des Trans qui se respecte, c'est la base de données du Jeu de l'Ouïe. Parce que non seulement les Transmusicales t'abreuvent de décibels pendant 5 jours, mais elles t'offrent aussi la possibilité d'en apprendre un peu plus sur les courants musicaux... Alors, ouvre grand tes oreilles et tes neurones, et viens aux Champs Libres ! Souffle libertaire du rock allemand et concert de Camera pour ce premier round

Calexico enflamme Cesson, Arizona

Prestation aussi généreuse qu'excellente de Calexico qui a littéralement transporté le public du Carré Sévigné jusqu'au Mississipi, en passant par Cuba et la frontière mexicaine. Tout en restant à Cesson.

Calexico : road trip à Cesson Sévigné ?

Mais si, on vous assure, il y a des cactus géants à Cesson-Sévigné... On retrouvera en effet Calexico ce jeudi 22 novembre au Carré Sévigné, qui n'est certes pas évocateur de villes fantômes à la frontière mexicaine ou de caracasses de voitures rouillées balayées par des vents de poussière, mais gageons que par leur simple musique, les Calexico les feront apparaître dans nos oreilles et sous nos yeux.

Electric Guest : l’Ubu en Californie ?

En ces premiers jours gris et pluvieux d'automne, l'Ubu vous invite à vous réchauffer au soleil californien d'Electric Guest. La pop euphorique et sautillante du duo (quatuor en live) de L.A. risque bien de vous catapulter sous des latitudes plus clémentes. Et ce ne sera pas de refus ! Enfin, si vous avez déjà votre place.