[23 Octobre 2019] – Un jour, une photo : 5 chaises vides dans les écoles. La HONTE !

Place de la Mairie, L’indignation et l’incompréhension restent fortes après l’expulsion brutale, en vol charter affrété par Frontex et sous bonne escorte policière, de plus d’une trentaine de personnes géorgiennes dont des enfants. Après la chaîne humaine autour de l’école Contour St-Aubin, après le défilé aux abords de l’aéroport de Rennes, une nouvelle action a […]

Expulsion place Saint-Germain

Vidéo : évacuation, ce vendredi 1er février, d'un squatt installé place Saint-Germain dans l'ancien bar "le Chat qui pêche". Opération pour le moins musclée, comme en témoignent les images.

Le DAL 35 indigné…

A la suite de l’évacuation du 280 rue de Fougères, à Rennes, le Droit au Logement 35 dénonce un traitement indigne des demandeurs d’asile.

Partir pour laisser sa place à d’autres, des habitants témoignent

Les premiers habitent rue de l’Alma et ils doivent quitter leur maison l’été prochain. La seconde vit à côté du Canal Saint-Martin et n’envisage absolument pas de quitter son chez elle. Le troisième refuse de partir de sa petite maison près du boulevard Villeroy-Mareuil et se retrouve entouré par les nouveaux immeubles. Portraits de trois Rennais qui subissent la reconstruction de la ville.

Squat de la Rue de Fougères, rien ne bouge du côté des pouvoirs publics

Ouvert le 25 février dernier par les militants de Droits Au Logement, le squat du 280 rue de Fougères accueillait alors 80 demandeurs d’asile. Les bâtiments désormais trop étroits pour les habitants, ce sont des tentes qui abritent les nouvelles familles. Si la Préfecture assure régulièrement qu’elle va reloger les résidents, les militants du DAL, eux, ne croit plus guère en ses promesses.