Première édition des Enlaidies : Laides It Be

L'annonce d'un nouveau festival rennais est, la plupart du temps, une bonne nouvelle. La première édition des Enlaidies, samedi 15 juin, en est une particulièrement prometteuse. La douzaine de groupes invités à cette occasion, dans un lieu mystérieux, peut en effet être placée sous les signes des musiques sauvagement libres et du féminisme. Cette double obédience, pertinente et rafraichissante, s'annonce des plus explosives. On essaye de vous aider à vous y retrouver dans ce chouette foisonnement.

The Burning Hell & Papapla @ Bar’Hic : Mercred’indie

L'association Des Pies Chicaillent aura à peine eu le temps de se remettre de sa très belle fête de troisième anniversaire qu'elle repart déjà de plus belle le mercredi 12 juin avec un chouette retour aux sources. Elle accueillera ainsi, au Bar'hic, l'indie folk bigarrée et facétieuse des canadiens de The Burning Hell et l'indie pop aventureuse de Papapla.

The Faraway Tree & Lonsai Maikov @ Terminus : Crépuscule du vendredi

L'arrivée du week-end peut tout à fait légitimement vous donner envie d'une soirée de musique sombre, atmosphérique et intense. C'est exactement ce qui vous sera proposé vendredi 7 juin au bar Le Terminus avec les envoutants ténèbres de The Faraway Tree,  nouveau projet de Michel Le Faou (The Enchanted Wood), et les inquiétants labyrinthes sonores de Lonsai Maikov.

Tally Ho, Megrim & Février @ Marquis de Sade : Pop ascensionnelle

Si jamais le week-end de l'ascension ne vous emmène pas loin de Rennes, vous seriez fort inspirés de vous rendre vendredi 31 mai au Marquis de Sade. Les joyeux affamés d'indie rock frondeur et de pop insolente de l'Amicale Jean Face y convient en effet une triplette d'artistes locaux pas piqués des hannetons. Pour une somme ridicule, vous pourrez y entendre l'indie rock chaloupé de Tally Ho, le rock atmosphérique et ultrasensible de Février et la pop élégante de Megrim.

Soirées Kfuel et Alambik du 29 mai : Délicieux dilemme d’Ascension

Les jours fériés donnent décidément des ailes aux associations rennaises. Le mercredi 29 mai, veille de la prochaine journée de l'Ascension, verra ainsi se cumuler deux belles soirées de concerts aux atours variés mais également charmants. L'Alambik convie ainsi ce soir là au Terminus les guitares sensibles de  Thomas Le Corre et les chouettes allumés d'Api Iuz pendant que Kfuel invite au Bar'Hic deux beaux exemples de la noise furibarde anglaise avec Pascagoula et Rat The Magnificent. On vous aide à choisir entre ces deux belle propositions, ou pas ?

Des Pies Chicaillent fête ses 3 ans avec Calvin Johnson & Lewsberg

Déjà trois ans que le belle bande derrière l’association Des Pies Chicaillent s’ingénie à pimenter les scènes rennaises les plus incongrues avec de savoureuses petites touches d’indie pop frondeuses. Cela manquait franchement à la tambouille sonore locale et nous leur en sommes hautement reconnaissants. Pour fêter ça dignement, l'asso s'offre un samedi 25 mai de folie avec un programme joyeusement surchargé. Vous pourrez en effet enchainer dans la même journée : un concert acoustique de ce merveilleux barjot de Calvin Johnson, participer à un blindtest à la Cour et enfin vous régaler les oreilles au Bistrot de la Cité avec l'indie rock élégamment nonchalant des néerlandais de Lewsberg et un DJ set de Calvin Johnson. Hap-Pies Birthday !

Housewives & Greggo @ Terminus : Psychédélimanche

La vibrante association From Town To Town vous offre l'occasion de sévèrement dynamiser votre soirée du dimanche 19 mai avec deux concerts forts prometteurs en bonnes ondes sonores. Elle invite en effet dans notre cher bar Le Terminus un des plus beaux représentants de la flegmatique sauvagerie anglaise : Housewives. La soirée sera complétée par le pas beaucoup moins dingue Greggo.

We Only Said revient en chute libre

Les rennais de We Only Said reviennent en force avec My Oversoul, un troisième album à sortir le 24 mai chez Les Disques Normal et l’Autre Distribution.Le projet emmené par Florian Marzano au chant et à la guitare a bien évolué pour ce nouveau disque. On y retrouve bien Loïg Nguyen et Mathias Prime (Saïtam, […]