Le Jardin Moderne en berne mais offensif !

L’heure n’est plus aux réjouissances. L’impact de la crise sanitaire sur le monde de la culture est dramatique et n'épargne personne. Les « non-réponses » et les « non-annonces » de l’État apportent flou et insécurité. Ne voulant pas s'avouer vaincue, l’association du Jardin Moderne a décidé de se faire entendre à travers un communiqué

[20 janvier 2021] – Un jour, une photo : « Arvor marque, prêts, partez ! »

Ilot Paul Féval, À l’étroit rue d’Antrain, le cinéma ARVOR délaisse le centre-ville pour s’installer dans le quartier d’affaires Eurorennes, entre la gare SNCF et l’îlot Paul Féval. C’est « Identity One», l’un des trois bâtiments du vaste projet mené par l’agence Jean-Paul Viguier, qui l’accueille. L’immeuble est déjà une star des réseaux sociaux car […]

Une maison du vélo bientôt sur les routes de la Métropole…

Rennes Métropole souhaite réaménager un bus pour le transformer en Maison du Vélo Mobile. Ce bus permettra de se rendre dans les communes de Rennes Métropole au plus près des habitant·es   Obligatoire dans les agglomérations de plus de 100 000 habitant·es, le conseil métropolitain a adopté son plan de déplacements urbains (PDU) pour la […]

Exposition Pinault le retour : 200 000 euros pour rayonner !

Reportée en raison de la crise du coronavirus, Rennes va accueillir cette année dans l’enceinte du Couvent des Jacobins et pour la seconde fois une exposition de la collection Pinault intitulée sobrement « Au-delà de la couleur, le noir et le blanc dans la collection Pinault ». Elle rassemblera des œuvres d’artistes de réputation internationale […]

« Pour la préservation des terres de la Prévalaye »

Il faut dire que le temps s’y prêtait. En ce début d’après-midi du dimanche 10 janvier, près de trois cents personnes se sont retrouvées près de l'Écocentre de la Taupinais répondant à l’invitation de plusieurs organisations écologistes et citoyennes (Collectif de sauvegarde de la Prévalaye, La nature en ville, Extinction Rébellion Rennes...) Malgré le côté champêtre et festif, les revendications et les raisons du rassemblement n’ont pas été oubliées, bien au contraire. Les différentes prises de parole ont rappelé à leur manière que oui, le site de la Prévalaye est en danger car menacé par les aménagements urbains et le projet d'extension du SRFC (stade rennais football club).