Patchrock’s 20th en images

img_7688

Quelques images d’une très belle soirée au Jardin Moderne, qui accueillait Patchrock à l’occasion des 20 ans de l’association. Nous avons pu découvrir en apéritif une exposition de photos retraçant ces années de concerts, exposition que vous pourrez retrouver le dimanche 05 mars aux Champs Libres. Ce premier Dimanche accueillera Patchrock, parfaite rampe de lancement du festival des Embellies, qui se déroulera du 05 au 11 mars. A vos agendas !

L’association ne se contente pas d’organiser ce festival : une importance toute particulière est accordée aux actions culturelles et à l’accompagnement artistique. Un accompagnement mis en lumière grâce à une proposition originale : permettre à trois artistes de se produire pour la toute première fois avec leur nouveau projet. Des artistes confirmés qui nous ont offert trois sets d’un quart d’heure, avec l’hynotique Bornor de Stéphane Fromentin (Trunks, Chien Vert), le fiévreux Floo de Grand-Géant, et le bondissant Carriere Solo de Régis Rollant (Mermonte, Jodiebanks). Trois concerts qui nous ont semblé beaucoup trop courts, ce qui est plutôt bon signe : on a hâte de retrouver sur scène ces projets plus que prometteurs.

img_8241

Pour conclure cette soirée, Patchrock invitait Theo Hakola pour un concert en forme de clin d’oeil : en effet, l’association a organisé son tout premier concert à l’Ubu en 1996 avec ce même Theo Hakola à l’affiche. Le trio épuré voix/piano/violon sert à merveilles les chansons, la voix de Theo est toujours aussi belle, fragile et chaude. Une setlist composée de quelques reprises issues de son dernier album, I Fry Mine in Butter (Blank Generation, Saint Louis Blues), mais aussi de compositions de ses précédentes galettes, comme le très beau This Land is not your Land (Quicksilver, Ilmarinen’s Lament, My Love’s Kisses). Theo Hakola peut vous faire rire en s’excusant de sa gestuelle Trumpienne et vous coller des frissons l’instant d’après (Prière Profane, Ô Tendre Jeunesse). Un concert à l’image de son chanteur : vraiment classe.

Merci à l’association Patchrock pour ce très bel anniversaire, et à l’année prochaine pour une nouvelle édition du festival des Embellies !

Diaporama de la soirée par Yann

Site de Patchrock

Site des Embellies

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires