Vidéosurveillance à Rennes : « Souriez, vous êtes filmé·e·s (un peu plus) »

La ville de Rennes a déployé depuis 2010 un dispositif de vidéosurveillance de 31 caméras réparties sur plusieurs sites de son territoire. Actuellement, le parc de caméras représente un total de 52 caméras. La plupart étant composées de caméras dôme à des caméras multi-capteurs, équipant le centre-ville, Maurepas, Le Blosne et Villejean.


En octobre 2021, la signature d’un contrat de sécurité intégrée, entre l’état et la ville (souvenez vous de la venue de J.Castex accompagné de JM. Blanquer et G.darmanin, NDLR) a fixé pour objectif le déploiement de 29 nouvelles caméras d’ici 2023. Selon le CSI, ces nouveaux appareils seront déployés dans 8 nouveaux sites dans les quartiers de Maurepas, de Villejean, de Cleunay et du Blosne, ainsi que dans le centre-ville.

Extrait du CSI

Or, le dispositif pourrait bien être plus gourmand. En effet, un récent marché public intitulé « Vidéo protection – Opérations d’extension, de renforcement et de maintenance » indique noir sur blanc que Rennes « envisage de poursuivre ce déploiement de caméras de vidéo protection d’une centaine de caméras sur l’échéance 2023-2024 et au-delà. » Le nombre de caméra à implanter annuellement par site ou sur plusieurs sites pourra évoluer selon une ventilation d’une à 6 caméras pour un site ou plusieurs sites. Ces équipements seront exclusivement disposés au sein du territoire de la ville de Rennes.

Extrait DCE. Videoprotection ext. renforcement

 


Vidéosurveillance à Rennes : un rapport démontre son inefficacité !


Dronologie rennaise

 

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires