Un monde à Parr place de la Mairie

Copyright Magnum Martin ParrDepuis six ans, à chaque rentrée scolaire, la place de la Mairie se couvre d’immenses panneaux photographiques. Des vaches qui tirent la langue en noir et blanc ou des portraits poignants d’enfants ont déjà arrêté les passants à la même période les années précédentes pour ces expositions à ciel ouvert.

Rappelez-vous Thierry des Ouches, Steve Mc Curry, Sabine Weiss, Sebastiao Salgado, Kavdij Sluban ou Gilbert Garcin. Tous ont rempli la place de la Mairie d’images drôles, intrigantes, poétiques ou poignantes.

Les curieux, qu’ils soient ou non amateurs d’art et de photographie, ont profité de ces tirages grand format visibles par tous. On peut choisir d’aller les observer longuement tous d’une seule traite, ou bien prendre quelques minutes pour n’en regarder qu’un. Ou voler quelques secondes parfois, de loin, en traversant la place…

Cette année, c’est l’oeuvre du photographe Martin Parr qui sera mise à l’honneur dans une exposition intitulée « Un monde à Parr » .

Un monde à part parce que le photographe britannique traque dans le quotidien de ses voisins ces moments absurdes, cette ironie tragique qui révèlent le dérisoire de notre société et de notre humanité.

Véritable maître des couleurs exacerbées, l’artiste parvient à mettre en exergue et à souligner la vacuité de notre société de consommation.

Parr saisit le moment qui aurait pu passer inaperçu, les bouches qui dégoulinent de crème glacée, les moscovites qui mangent des hamburgers estampillés MacDo, coiffés de leurs toques de fourrure.

Copyright Magnum Martin Paar

Ces images ne sont pas une simple dénonciation par l’humour des dérapages de notre société mais aussi une invitation à rire de nous-mêmes et à nous remettre en question.

Des champs de course aux vernissages dans les milieux huppés, des hordes de touristes de la classe moyenne se pressant au pied de l’Acropole aux fesses d’un septuagénaire couverte d’un maillot de bain aux couleurs du drapeau américain, Martin Parr donne à voir le mauvais goût, l’orgueil et la vacuité de notre monde.

Mais sa dénonciation est avant tout placée sous le signe de l’humour… Comme l’éclat de rire stupéfait qui accompagne la découverte de cet homme bien portant en tenue d’Adam au milieu de jeunes femmes en robes de soirée lors de ce qu’on imagine être un vernissage branché.

Copyright Magnum Martin Paar

Au delà de l’humour néanmoins, certaines photographies et portraits saisissent dans leur instantanéité toute la faiblesse et l’humanité de leur sujet. Un homme qui mange seul devant son assiette, une vieille femme qui pousse son chariot de courses, sont autant de moments brefs capturés qui montrent la fragilité des hommes, indépendamment des catégories de classe.

Pour cette exposition sur la place de l’Hôtel de Ville, les quarante tirages ont été sélectionnés parmi trois séries plus ou moins récentes réalisées par le photographe de l’agence Magnum. Vous pourrez ainsi découvrir certaines photographies extraites de Luxury (2009), de Small World (1995) ou de Think of England (2000).

Copyright Magnum Martin Parr Ocean Dome Badec

___________________________________

L’exposition se tiendra du 11 septembre au 17 octobre 2010  sur la place de l’Hôtel de Ville à Rennes.

Le site web de Martin Parr : http://www.martinparr.com/index1.html

3 commentaires sur “Un monde à Parr place de la Mairie

  1. mick2342

    J’ai découvert un annuaire qui permet d’avoir aux différentes données des communes françaises . Le lien http://www.lescommunes.com permetde contacter directement les mairies et office du tourismr des villes et communes de France . Cela manquait.On peut à travers de nombreuses photographies découvrir les magnifiques paysages français. Les informations sont complètes , souvent remplies par les communes elles-mêmes. C’est une étape pour préparer ces vacances en france, J’ai vu aussi que le site propose aussi des locations de vacances et des hotels.Bon séjour en France.Le lien du site :Communes de FranceLes photos Les photos des communes de France

  2. moi

    comme toi en gros !

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires