[concert] Prosperi Buri et invités, Formica et Thomas Le Corre @ Le Marquis de Sade

L’impeccable label Inmybed fait enfin son retour sur les scènes rennaises !  Ce sera le vendredi 20 janvier au Marquis de Sade pour fêter le nouvel EP du peu productif mais toujours classieux Prosperi Buri. En plus d’avoir le plaisir d’écouter en live le monsieur avec des invités de luxe, vous aurez également droit à des concerts des Formica et de Thomas Le Corre pour une soirée entre indie rock pétillant et guitare solo frondeuse et délicate. Ne loupez donc sous aucun prétexte un triplé qui flirte d’aussi près avec la perfection.

Parmi les labels rennais dont on suit l’actualité avec une attention toute particulière, Inmybed occupe une place de choix. Parce qu’on y trouve plein de groupes qu’on aime d’amour, parce qu’ils apprécient autant la BD que la musique, parce qu’ils ont sorti en octobre 2013 Embedded une superbe compilation montrant un aperçu de la scène rennaise qui nous convenant parfaitement et surtout parce que ce sont des gens éminemment sympathiques. A chacune de leurs sorties vinyliques ou papier, nous dansons donc une petite gigue de joie et leur 23ème bijou ne fera pas exception.

La star du soir se sera donc Prosperi Buri qui viendra donc fêter ce soir là la sortie de son IIIème EP. Renaud de Châteaubourg (alias Prosperi Buri) a tout pour être extrêmement sympathique. Il écrit et dessine des Bandes Dessinées épatantes (Freak Scene, Insulaires, Les portes, Une histoire du Velvet Underground...). il a fait partie du mythique Dirty Cousins’ GroiXplosion qui revisitaient avec malice, énergie et une partialité revendiquée l’histoire du rock’n’roll. En plus de tout ça, ses aventures se poursuivent également en solo mais toujours aussi bien accompagné sous l’appellation Prosperi Buri. Il décline sur scène et sur des disques rares mais précieux sa vision d’un indie rock lo-fi et pétillant, oscillant avec classe entre Modern loversViolent femme ou Pavement. Biggest Mistake (en 2011), Gloria (2013), et donc III cette année, trois disques, onze titres et quelques concerts en 12 ans, on ne peut pas dire que le monsieur nous harcèle mais nous avons toujours préféré la qualité à la quantité et, de ce côté là, le bonhomme est irréprochable. Ne loupez donc pas l’occasion de le vérifier.

La soirée sera de plus complétée par une de nos formations rennaises fétiches : les Formica. Pour ceux qui auraient réussi à échapper à notre fervente propagande, sachez que non seulement ce quatuor est pour moitié constitué de deux des tauliers de l’indispensable label Inmybed mais que surtout ils jouent une power-pop classieuse et incisive qui fait des merveilles sur scène. Pour en savoir plus vous pouvez déjà lire l’interview réalisée par nos soins et ensuite vous ruer sur leurs galettes pour savourer les imparables tubes que sont My StorySequels Suck ou encore True/wrong. On vous conseille également chaudement leur irrésistible single The Stupid Guy et ses quatre tubes indie-rock instantanés ou encore leur tout récent 45t Sebadoh vs Leonard Cohen sur lequel ils reprennent avec malice et fougue vous-devinez qui. Ajoutez à ça que c’est désormais l’épatant Matt Cotton qui officie à la batterie dans la bande (après You’ll Brynner et Février, le bougre semble d’ailleurs avoir bien décidé de jouer dans toutes les formations locales qui nous tiennent à cœur) et vous obtenez un groupe qui dispose de tant d’atouts qu’il serait fort dommage d’en priver vos esgourdes.

L’autre gars que nous sommes hautement ravis de retrouver sur une scène, ce sera Thomas Le Corre. Échappé des fureurs de Møller Plesset, il viendra nous livrer ses délicates explorations personnelles des cordes de ses multiples guitares. Installé au ras du sol sur un minuscule siège en osier Thomas explore avec une tranquille dextérité le manche de ses trois instruments (peut-être même plus maintenant ?). Jouée avec ou sans les dessins projetés du dessinateur rennais Nylso, sa musique est délicate et tranquillement expérimentale. Ses arpèges tortueux rappellent les sublimes explorations improvisées de Gastr Del Sol. Nous avons désormais arrêté de compter le nombre de fois que l’on a pu voir le monsieur mais on n’a par contre pas cessé d’apprécier la magie de la chose. Nul doute qu’il rééditera à nouveau ses sortilèges en si belle compagnie. Voici l’occasion parfaite de découvrir ou retrouver en live les merveilles de sensibilité que recèle son indispensable album Finished, produit par le sorcier Thomas Poli et évidemment sorti chez les vedettes de la soirée d’Inmybed.

Vendredi 20 janvier 2023 – Bar la Marquis de Sade, 39 rue de Paries, Rennes – 21h 
Entrée 5 € (ou 9€ avec les EP vinyle de Prosperi Buri)

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires