Le Grand Soufflet

Amis mélomanes, la rentrée en accordéon s’annonce! du 8 au 17 octobre prochains, c’est aux as de la boîte soufflante d’ouvrir la longue liste d’évènements musicaux rennais: le quatorzième festival du Grand Soufflet, le festival de l’accordéon-roi, s’invite dans les salles de concerts et les cafés-concert de Rennes et d’Ille-et-Vilaine. Encore une fois, c’est une vision ouverte à toutes les utilisations de l’instrument que défendent les organisateurs, ainsi que des spectacles décentrés dans l’ensemble du département. Les assises de l’accordéoniste sans frontière, en quelque sorte, de Rennes à New York, avec un beau détour par la Catalogne et la Galice, cette année.

L’Espagne, donc, en projecteur, cette année. D’abord la Catalogne, à l’honneur: cosmopolitisme et rumba, avec deux formations: celle de La Pegatina, qui avait déja fait mouche dans le cadre des Bars en Trans, habitués des joutes musicales barcelonaises, puis celle de la Troba Kung-Fu du charismatique Joan Garriga, qui avait déja sévi au sein de Dusminguet, au moment de la grande vague de la rumba catalane qui honorait Peret et consorts. Grosse ballade vers le Raval et son creuset de rythmes méridionaux, voire beaucoup plus loin, en clôture du festival.Troba Kung-fu_net

Nos cousins celto-galiciens seront eux représentés par les très peu conformistes bOnOvO, croisés à l’Interceltique, et leur concoction de tradition séculaire (accordéon, vielle à roue) et d’éléments samplés.

La création de cette année a été confiée aux mains de Pierre Payan et Arnaud Methivier, qui présentent Squidbox, pour un spectacle probablement nettement plus calme et introspectif, au vu des expériences du duo: le premier fût mult-instrumentiste au sein de la Tordue, le second reste un activiste de l’accordéon, pour ses multiples collaborations et compositions pour des musiques de films, de docus ou de théâtre. Cette Création sera égrainée tout au long du festival depuis le plus petit lieu d’accueil du festival, la Godinette, à Romazy, jusqu’au chapiteau du Parlement.

Au rayon des créations contemporaines qui devraient valoir le coup d’oeil (et d’oreille), le programmateur Etienne Grandjean a déniché deux spectacles rivalisant d’originalité. Le premier, One Ring zero, est un duo new-yorkais qui, à force d’accompagner en musique les lectures publiques d’une maison d’édition, a proposé, à l’inverse, à certains écrivains d’écrire pour eux. Ce sont finalement cinq musiciens qui accompagneront les textes inédits d’écrivains américains, parmi lesquels on trouvera celui de Paul Auster.
orzcouch_md

L’autre spectacle, le Maxi Monster Music Show, a le mérite de l’originalité de la mise en scène: chaque spectateur sera invité à se déguiser pour assister au spectacle, auquel cas il se verra offrir un cocktail-surprise. Le spectacle lui-même, orchestré par le Maximum Kouette aux musiciens métamorphosés en créatures acoustiques et inquiétantes, ainsi que l’atmosphère du cabaret, constituent alors l’évènement monstrueux du festival, le 10 octobre au chapiteau.

Voilà donc pour les éventuelles découvertes de cette année, alors que La Rue Ketanou pourrait endosser une stature de tête d’affiche, avec leur concert du 14 octobre au chapiteau, suivi des concerts de Batignolles (formation d’Oliver Leite, de la rue Ket’), puis de l’accordéoniste Florent Vintrigner en trio.

Les chroniques du Grand Soufflet 2009 :
[RSSImport display= »15″ feedurl= »http://alter1fo.com/categorie/festivals/grandsoufflet2009/feed/ »]

Festival du Grand Soufflet
du 8 au 17 octobre 2009
dans tout le département d’Ille-et-Vilaine
info 02 99 41 33 71
www.accordéon-festival.com

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires