Grand Soufflet 2014 – Bob’s Not Dead : crête punk, humour, et mots sensibles

Présenté par Etienne Grandjean comme un des coups de cœur du Festival, Bob’s Not Dead débarque sur la scène du Grand Soufflet. La crête punk est affûtée, les décibels et les mots aussi. Celui qui entame la soirée de clôture du Festival vient pour la première fois en Bretagne. Gageons qu’après ce concert endiablé, les troquets et bistrots du coin vont se l’arracher ! 

Grand Soufflet 2014 - Bob's Not Dead

Sous son kilt, sa ceinture à clous et ses rangers, le garçon a de la gouaille et de l’humour. Distillant un rock musette avec ses deux musiciens invités pour une petite tournée, Robert, dit Bob est un chanteur de bar qui adore « faire des blagues de merde » entre ses chansons.
Grand Soufflet 2014 - Bob's Not Dead
L’artiste est bavard, au grand bonheur du public et il assure le one-man show entre chaque morceau, changeant de registre aussi facilement qu’un guitariste troquant sa guitare sèche, gribouillée comme un pupitre d’école, contre une jolie guitare toute neuve et toute blanche.

Grand Soufflet 2014 - Bob's Not Dead

« Les chansons d’amour, ça marche toujours ! » Fuck off sent le vécu, comme toutes les autres. Tantôt déprimantes – et c’est lui qui le dit !-, tantôt furieusement réalistes, ses chansons narrent la vie de tous les jours avec une sensibilité déconcertante. AvatarSchizophrène, Mon émancipation, Arrête la bière sont autant de chansons à textes qui ne peuvent laisser indifférent. Des mots ciselés, une poésie brute, des accords punk, java ou musette qui entraînent le public sur des routes bien étonnantes.

Grand Soufflet 2014 - Bob's Not Dead

Mais si Bob est un écorché vif touchant et attachant, il reste un personnage drôle et loufoque. Son Rock’n’roll Vespa avec banjo et accordéon est un régal pour les zygomatiques et les mollets ! Au pays de Ghandi nous fait renouer avec la tradition nouvelle du Bollywood punk roll (!), fort répandue sous les latitudes de Béziers, lieu de naissance du chanteur. Son petit accent sudiste le trahit parfois et donne à sa crête des saveurs méditerranéennes sans doute moins rhumesques que celles du ciel humide breton. Pour autant, Bob est ravi d’être en Bretagne, heureux d’avoir failli gerber sur un manège pour tourner une vidéo pour le Grand Soufflet ! c’est dire !

Lui qui officie seul ordinairement, avec Paulette sa boîte à rythmes, est ici accompagné par deux musiciens : un accordéoniste aussi guitariste et un harmonica-man absolument épatant.

Grand Soufflet 2014 - Bob's Not Dead
Grand Soufflet 2014 - Bob's Not Dead

N’oublions pas non plus de signaler la présence du technicien Yohann Lefeuvre, véritable fil rouge du concert, et bouc-émissaire de tout ce qui ne fonctionne pas… Apartés-dialogues humoristiques qui ponctuent la prestation, asseyant avec aplomb le capital sympathie XXL que le public accorde à Bob’ Not Dead et ses compagnons.

Le spectacle se poursuit : un morceau de reggae qui groove, Jah Rasta, entre Trois feuilles mortes en valse musette qui nous a serré les tripes, et Une vie à crédit qui nous laisse désarmés. Le garçon nous secoue, nous remue, ne nous laisse pas respirer entre deux blagues… Percutante et juste, sa poésie musicale est un régal.

Grand Soufflet 2014 - Bob's Not Dead

Un rappel à grand renfort de panneau de signalisation routière. Quatre morceaux qui confirment le potentiel éclectique de Bob’s Not Dead. Du puissamment rock A l’encre noire au blues Black Out en passant par J’y Pense, Bob nous entraîne sur sa route. Direction la Transylvannie punk et ses « Monstres de foire ».

Un univers décalé, rageur, poétique auquel le public a adhéré sans l’ombre d’un doute. Grand Soufflet, tes coups de cœur de festival sont aussi devenus les nôtres…

 

Crédits Photos : Catherine Gaffiero


Retrouvez toutes les informations sur le 
Festival Grand Soufflet : http://www.legrandsoufflet.fr/

Le site de Bob’s Not Dead

 

7 commentaires sur “Grand Soufflet 2014 – Bob’s Not Dead : crête punk, humour, et mots sensibles

  1. Paul

    Un punk hébergé au frais de la princesse je ne pense pas que ce soit une bonne image pour ceux qui le cautionne. MDR
    http://www.dailymotion.com/video/xizxxi_bob-s-not-dead-alzonne-2011_creation

  2. Bob's NoT Dead!

    Salut Paul, c’est pas ton 1er commentaire sur Alzonne suite à un article… apparemment il y a peu être quelque chose qui n’est pas passé? Il me reste encore assez d’estime envers moi-même pour ne pas me considérer comme un « Punk », les influences sont là, certes, mais je n’en suis pas un puisque le mot « Punk » aujourd’hui ne veut plus rien dire et nous ramène seulement 40 ans en arrière.
    Allez, si vraiment tu blaires pas ma gueule, il te suffit juste de ne plus suivre mes actus.
    En tout cas tu me fais bien rire et je t’en remercie, n’hésite pas à me faire un mail si tu veux des photos dédicacées pour ta mère ou ta soeur.
    NoT Dead!

  3. Bob's NoT Dead!

    Au fait, merci Lisenn pour ce super article, ça fait vraiment plaisir! A bientôt en Bretagne je l’espère!
    NoT Dead!

  4. Bigyoh

    salut Paul!!petite info BOB sera de nouveau a alzonne samedi 25 en premiere partie des tetes raides vient nous voir !!!!
    A samedi peut etre!!

  5. gambassouille

    yo Paul,
    merci, j’ai ri,
    par contre c’est quoi ce truc sur les frais de la princesse ?
    t’as pas eu droit à une résidence d’artistes ?
    arfff.. suis bête le talent ne s’achète pas, bisous

  6. Xtine Da Viken

    Hey Bob, Loran & moi, on clape bien fort ton comm’ en réplique à ce « pauvre » Paul qui, visiblement, doit avoir quelques soucis d’ordre digestif … Bref, on ne peut pas plaire à tout le monde (sans quoi, qu’est-ce qu’on s’ennuierait !). Continue comme ça, l’Artiste, tu as un talent fou fou fou ! En espérant avoir le plaisir de te faire venir jouer un de ces quatre dans le 22 pour notre asso « Descendons dans la Rue » (t’inquiète, tu seras hébergé au frais de la princesse !)? La BiZH,
    Xtine

  7. Lisenn

    @Bob’s Not Dead : réponse tardive et je m’en excuse… Ben de rien ! ce concert était chouette et la rencontre aussi ! @ très bientôt au pays des rhumes et des manèges qui font gerber 😉

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires