[28 Août 2019] – Un jour, une photo : « Couvrez ce nom que je ne saurais voir… »

9, rue Jean Pont

C’est souvent lorsque l’on pense « bien faire » que l’on se trompe. Pourtant, l’histoire aurait pu être parfaite…

Ouest-France – 02/09/2019

A St-Jacques de la Lande, près de Rennes, un nouvel équipement a été inauguré ces derniers jours (voir ci-dessus). Accueillant une mairie annexe, un CCAS, une crèche et des salles associatives, des habitant·e·s du quartier ont eu la possibilité de choisir sa dénomination. C’est « La Maison d’Hubertine » qui a remporté le vote, une proposition inspirée par la vie et l’œuvre d’Hubertine Auclert (1848-1914), journaliste, écrivaine, militante et féministe. Malheureusement, le nom de famille a disparu de l’appellation victorieuse. « Imaginez-vous un instant la Maison de Jules (Ferry) ou La Maison de Nicolas (de Condorcet) », questionne Hypathie, une internaute-blogueuse, sur le réseau social Twitter +d1fos ? Déjà en 2013+d1fos, Marisol Touraine, alors ministre des Affaires sociales, expliquait que « le sexisme ordinaire, c’est celui qui veut qu’on appelle une femme systématiquement par son prénom ». Il est donc étonnant que 6 ans plus tard, personne ne se soit ému de cette discrimination.

Plus d’1fos : Hubertine Auclert, la lutte pour les femmesHubertine Auclert, portrait d’une suffragette

[28 Août 2019] – Un jour, une photo : « Couvrez ce nom que je ne saurais voir... »

« Une image vaut mieux que mille mots ». Cette toute nouvelle rubrique à Alter1fo, « 1 jour, 1 photo » n’ira pas à l’encontre de la citation de Confucius puisqu’elle laisse une place importante aux instantanés de vie figés par les appareils photographiques et le regard de nos rédacteurs.

Nos articles « 1 jour, 1 photo » :

 

⇒ L’album sur flickr ici

un jour, une image

****

 

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires