Tremplin LabelMozaic – Interview décalée de The Russian Sextoys

Les Russian Sextoys seront sur la scène de L’Etage (Liberté) ce jeudi 10 juin, dans le cadre du tremplin LabelMozaïc avec les 3 autres lauréats du concours (Manceau, Greta Garbo et Ladylike Lily). Pierre, le chanteur et bassiste du groupe, répond à nos questions, même s’il est seul… Et il ajoute en riant que ça l’arrange bien ! Rencontre avec un groupe au nom aussi intrigant que celui des Wankin’ Noodles, et tout aussi décalé…

The Russian Sextoys live by Olga StringraphyAlter1fo : Si vous deviez vous présenter en quelques mots ou quelques lignes, que diriez-vous ?

Pierre, bassiste/chanteur des Russian Sextoys : On pourrait dire qu’on est un gentil groupe de garçons, qui font parfois la fête un peu trop fort.

Comment en êtes-vous arrivés à ce projet ? Avez-vous joué dans d’autres groupes avant ? Quelle est la genèse de The Russian Sextoys ?

J’ai volé Thibaut (le batteur) à un groupe qui se montait fin 2007. On avait un guitariste-clavieriste avec nous et les premiers concerts fin 2008 se sont faits en trio.

Depuis, le guitariste est parti s’installer à Montréal, et on en a profité pour passer à 4 dans le groupe. Cela dit, je vais passer sur tous les changements de membres du groupe, ça fait trop mal à la tête !

Du coup, les deux nouveaux (qui jouent également dans le groupe Shane Cough) sont vraiment cools, et j’ai bien envie de les garder.

On parle souvent des Yeah Yeah Yeahs, de Death from above, parfois de The Rapture à votre propos, à cause du mélange que vous faites du guitares punk et de synthés un peu kitsch, limite électroclash… Quelles sont les influences que vous, vous revendiquez ?

Je pense que tu as à peu près tout dit ! Après, ce sont essentiellement de vieux morceaux qu’on peut voir sur le live… Quand cet été on pourra se poser pour composer vraiment tous les 4, je suis incapable de te dire à quoi les prochains morceaux ressembleront…

The Russians Sextoys - Clip teaser LabelMozaic

On a un peu envie de se calmer sur les sonorités punky, pour pouvoir sortir des noms super balèzes de groupes pas connus dans les prochaines interview, mais il faut qu’on y réfléchisse encore un peu.

Vous vous produisez dans le cadre du tremplin Mozaic ce jeudi avec trois autres groupes (Manceau, Ladylike lily et Greta Garbo). Pourriez-vous nous expliquer comment se sont passées votre candidature et votre sélection ?

C’était un truc super spontané et très surprenant ! On m’a dit : « tu devrais t’inscrire au label Mozaic ! » Quand j’ai répondu « Ah ouais? », on m’a dit : « Ben ouais. »

Du coup, j’ai sorti le laptop, et je me suis inscrit. Là, grosse surprise, ça marche pas. J’envoie un mail au mec qui gère l’affaire, qui m’a dit de réessayer. Il a fallu que je tente depuis un autre ordinateur pour que ça marche. C’est assez foufou comme histoire, mais j’ai pas regretté quand j’ai lu le mail qui nous disait que c’était bon pour nous.

Sur la scène rennaise, comment vous situez-vous ? Etes-vous en contact avec d’autres groupes ou artistes rennais ? Desquels vous sentez-vous proches ?

Comme le rock c’est un milieu ultra sectaire, on traîne tous ensemble, oui oui ! Les Glassberries m’empruntent parfois mon ampli, les Maria False me prêtent de temps en temps leur topissime ampli basse, on deale des guitares avec les Wankin’ Noodles, on a volé le batteur de Nimh pendant 9 mois, et je parle de trucs chiants de musiciens avec les Popopopopopopopopops.

Et tout ça dans la bonne humeur !

Sinon, pour ceux qui jouent au Mozaïc, on se fait coucou et des grands sourires quand on se croise, mais on ne se connaît que de vue. Comme jeudi, on ira tous manger à la cantine ensemble, je me dis que ça va s’arranger.

The Russian Sextoys - Clip Teaser LabelMozaic

Après ce concert pour le tremplin Mozaic, quels sont vos projets, vos actualités ?

On se fait un break cet été, sans concert, et on fait des nouvelles chansons. Encore après, on reprend les concerts, on fait un disque, et on sera déjà très content !

Le morceau un peu single du groupe s’intitule « Fuck Radiohead ». Est-ce que cette sorte d’irrévérence, voire d’humour est une marque de fabrique du groupe,  ou bien s’agit-il seulement de ce morceau ?

En fait, mon colocataire est super fan de Radiohead. Il était là le jour où on l’a composé, du coup j’ai dit « fuck Radiohead » pour la blague facile et un peu naze, mais c’est resté !

Il n’y  a aucun message, mis à part que je déteste les groupes sacrés, intouchables, même si j’aime bien leur musique, leur statut me donne envie de râler un peu… Mais comme je suis un peu de mauvaise foi, je n’accepte pas qu’on crache sur Siouxsie & the Banshees. (NDLR : Nous non plus !)

Merci Pierre, pour cette interview décalée !

________________________________________

Présentation du Tremplin LabelMozaïc ici : http://alter1fo.com/labelmozaic-4-vrais-talents-selectionnes-18294

Myspace de The Russian Sextoys : http://www.myspace.com/therussiansextoys

Interview de Ladylike Lily dans le cadre du tremplin Mozaïc : http://alter1fo.com/tremplin-labelmozaic-interview-de-ladylike-lily-18319

Interview de Greta Garbo dans le cadre de Bars’n Rennes : http://alter1fo.com/barsn-rennes-greta-garbo-en-interview-17545

Compte-rendu du concert de Manceau pour Bars’n Rennes : http://alter1fo.com/barsn-rennes-manceau-confirme-17749

2 commentaires sur “Tremplin LabelMozaic – Interview décalée de The Russian Sextoys

  1. Élodie

    Qui a gagné le tremplin ?

  2. isa

    C’est Ladylike Lily…
    On vous fait un compte-rendu de la soirée ce week end !!

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires