Cartographie du Hip-Hop Rennais – Doc Brrown

Cette semaine c'est une exclusivité que nous avons pour la cartographie du hip-hop rennais ! Et c'est avec plaisir que nous recevons Doc Brrown et Ober qui viennent, en plus de répondre à nos questions habituelles, nous présenter leur prochain projet que nous avons eu le privilège d'écouter en avant première! Nous reviendrons avec eux sur la conception de cet album ainsi que sur l'aspect électronique de leur opus intitulé E.D.E. Pour ce deuxième entretien c'est Doc Brrown qui vient échanger avec nous. Doc Brrown est un membre du légendaire groupe Rennais “Panel Large” avec lequel il a écumé toutes les salles et les scènes de la région Rennaise. Nous parlerons avec lui de la sortie prochaine de E.D.E, ainsi que de son parcours et de sa vision du milieu rennais. Mettez vous à l'aise pour notre entretiens avec le Doc

Yes Basketball ! : le haut du panier

En guise de lointain prélude à la 21ème édition du festival Les Embellies (en mai prochain), nous vous proposons de découvrir la formation qui aura la chance d'y faire une création : Yes Basketball.

[chronique] Les promesses de l’arbre

Toute la fine équipe d’alter1fo souhaite à vos oreilles la plus belle des années 2019. Pour l’entamer sous les meilleures auspices musicales, nous vous offrons un petit focus sur le prometteur nouveau projet du rennais Michel Le Faou : The Faraway Tree.

[chroniques] Pour une poignée de plus de 2018

L’année 2018 touche à son inéluctable fin. Il nous reste cependant encore juste le temps de revenir sur quelques artistes locaux nous ayant enchanté les tympans cette année et dont nous n'avons pas eu (ou pris) le temps de vous causer. Séance de rattrapage pour quatre artistes rennais à nos oreilles aimablement égaux.

Du punk, du folk, du rock et beaucoup de solidarité !

On vous recommande fortement de vous déplacer ce samedi soir au Bar’Hic. La soirée qui s’y déroulera est organisée par le collectif « Papiers Noirs » qui aime entremêler musique et politique (la vraie, hein… pas celle ‘vue à la télé‘ ). Et forcément, ce n’est pas pour nous déplaire. Comme on manque un peu […]