Mus·é·e·s : une association de jeunes professionnelles engagées

Les femmes sont moins représentées que les hommes dans l’art contemporain et le spectacle vivant en Bretagne, et surtout, moins bien payées. C’est un fait désormais documenté, prouvé, et chiffré grâce à une étude menée par Mathilde Dumontet, docteure en études théâtrales et Sarah Karlikow, membre du comité de pilotage du diagnostic HF Bretagne, à […]

[Brève] : Mais où se situait la place Philippe Pétain à Rennes ?

C’est une information intrigante, voire même surprenante, et pourtant nous étions totalement passés à côté. Franchement, on ne le savait pas. Mais par un heureux hasard, en surfant sur Gallica (le site bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France et de ses partenaires, NDLR), nous avons déniché cette carte de la ville de Rennes […]

[Histoire] : Une fumerie d’opium débusquée à Rennes

Avec Gérald Darmanin qui répète à qui veut l’entendre que « la drogue, c’est de la merde », la lutte contre le trafic de stupéfiants est devenue la « priorité numéro un » de la police à Rennes comme dans la plupart des grandes métropoles. Et ce, avec plus ou moins de succès (souvent moins […]

La mélancolie de la nasse : « Il y a des moments très beaux quand une manifestation dégénère. »

Entretien avec Xavier Calais, auteur du livre « La mélancolie de la nasse », publié aux éditions du commun. L'auteur, habitant du quartier Maurepas, distille ses critiques aiguisées comme une lame de rasoir à l'encontre de la ville de Rennes, devenue un terrain de jeux pour les promoteurs immobiliers mais aussi ses réflexions sur les luttes passées et à venir. Si la mélancolie peut être une tentation de l’époque, le rêve d’un soulèvement futur, de toute évidence, n’est pas mort et le vertige de l’émeute reste un horizon désirable pour toutes celles et tous ceux qui n’ont pas l’intention de se soumettre et de rendre les armes.