« Swing in Rennes #1 » ou la belle Histoire du Hot-Club de Rennes: « Jazz & occupation 1940-1942 »

Il fût un temps où au cœur de Rennes résonnait l’un des meilleurs swings de France. À l’heure où les nazis rentraient dans la capitale bretonne, une poignée d’étudiants allaient créer le hot-club de jazz le plus actif de province, relais parfait à l’ouest du fameux hot-club de France des Charles Delaunay, Hugues Panassié et autre Django Reinhardt…Le Hot-Club de Rennes viendrait à organiser les cinq premiers festivals rennais de jazz, à enregistrer quelques galettes et à remporter trois années de suite le très convoité tournoi des espoirs du jazz, au nez des Boris Vian ou Claude Luter. Retour, en quatre épisodes, sur une histoire injustement méconnue sur les bords de la Vilaine.

Occupation de la place du Parlement : la loi Loppsi 2 interpellée

Samedi dernier, en centre ville de Rennes, un groupe de manifestants hauts en couleur, certains arborant un nez rouge, d’autre accoutrés en improbables pirates, suivent un véhicule aux airs de bateaux en bois. Tout ce monde s’est installé sur la Place du Parlement afin de protester contre la loi Loppsi 2.