[2019] Des bouqu’1 sous le sap1

Marre de l’esprit de Noël ? Marre du Black Friday et de sa conso à tout va ? Marre des chocolats ? Marre des joujoux en plastoc ? Bienvenue dans notre calendrier de l’Avent Altérophile ! C’est reparti pour notre petite sélection de livres en papier en forme de calendrier de l’avent bibliophile. Tous les […]

[2019] Des bouqu’1 sous le sap1 #1 : De pierres, de fumée et de lumière

Marre de l’esprit de Noël ? Marre du Black Friday et de sa conso qui va dans le mur ? Marre des chocolats ? Marre des joujoux en plastoc ? C’est reparti pour une nouvelle année d’une sélection bigarrée de livres en papier en forme de calendrier de l’avent bibliophile. On démarre très fort avec […]

[Livre-Enquête] – à qui profite le deal quand on confie un service public au privé ?

Quand un service public est délégué au privé : qui négocie ces contrats ? Avec quels moyens ? Quelles pressions ? Bref, qu’est-ce qui fait courir nos élus pour confier l’intérêt général au privé ? Dans son livre-enquête, la journaliste Isabelle jarjaille fait un constat cruel : si l’État court après le moindre euro quand il s’agit de dépenses sociales, nos gouvernants n’ont pas autant d’états d’âme en laissant filer des millions d’euros d’argent public vers le privé.

[Livre] Jean-Baptiste Harang fête l’année du COQ !

Pendant l'été 2003 au journal Libération, l'auteur Jean baptiste Harang fut mis en demeure d'illustrer chaque jour et par la plume une expression qu'il n'avait pas choisie, tombée par hasard dans une conversation et prise au pied de la lettre : « Passer du coq à l'âne ». On voit bien qu'il suffisait de plumer l'un pour éviter le bonnet de l'autre. Le passage du coq vers l'âne est étroit et ne connaît pas de retour.