[2020] Des bouqu’1 sous le sap1 #2 : offrez un livre (mais pas que !)

Marre des attestations de sortie ? Marre du masque ? Marre du gel hydro-pas-alcoolique ? Marre des injonctions contradictoires ? Marre des jauges à tout-va ? Marre des chiffres balancés sans vergogne et sans filets et qui conditionnent nos vies ? C’est reparti pour une nouvelle année d’une sélection bigarrée de livres en papier en forme de calendrier de l’avent bibliophile. Et si vous offriez un livre ? Et si vous participiez au calendrier de l'avent inversé ? on vous explique. 

[2020] Des bouqu’1 sous le sap1

Marre des attestations de sortie ? Marre du masque ? Marre du gel hydro-pas-alcoolique ? Marre des injonctions contradictoires ? Marre des jauges à tout-va ? Marre des chiffres balancés sans vergogne et sans filets et qui conditionnent nos vies ? Bienvenue dans notre 3è calendrier de l’Avent Altérophile, dont on espère qu’il sera original […]

[2019] Des bouqu’1 sous le sap1

Marre de l’esprit de Noël ? Marre du Black Friday et de sa conso à tout va ? Marre des chocolats ? Marre des joujoux en plastoc ? Bienvenue dans notre calendrier de l’Avent Altérophile ! C’est reparti pour notre petite sélection de livres en papier en forme de calendrier de l’avent bibliophile. Tous les […]

[2019] Des bouqu’1 sous le sap1 #1 : De pierres, de fumée et de lumière

Marre de l’esprit de Noël ? Marre du Black Friday et de sa conso qui va dans le mur ? Marre des chocolats ? Marre des joujoux en plastoc ? C’est reparti pour une nouvelle année d’une sélection bigarrée de livres en papier en forme de calendrier de l’avent bibliophile. On démarre très fort avec […]

[Livre-Enquête] – à qui profite le deal quand on confie un service public au privé ?

Quand un service public est délégué au privé : qui négocie ces contrats ? Avec quels moyens ? Quelles pressions ? Bref, qu’est-ce qui fait courir nos élus pour confier l’intérêt général au privé ? Dans son livre-enquête, la journaliste Isabelle jarjaille fait un constat cruel : si l’État court après le moindre euro quand il s’agit de dépenses sociales, nos gouvernants n’ont pas autant d’états d’âme en laissant filer des millions d’euros d’argent public vers le privé.