[Histoire] : Au nom de la rue du nez qui coule…

Reliant l’avenue Janvier à la rue Saint-Hélier, la rue de la grippe à Rennes est une toute petite ruelle piétonne, longue d’à peine une trentaine de mètres. Avoir le nom d’une maladie n’est pas anodin et plutôt cocasse. Cela ne nous a d’ailleurs jamais laissé insensible et notre imaginaire foutraque supposait déjà que celui-ci avait été donné à la suite d’une épidémie mortelle qui aurait fait de nombreuses victimes, toutes décédées dans d’atroces souffrances. Mais c'est une méprise de notre part sur la signification du mot grippe ici ! Voici sa véritable origine...

[Histoire] : Quand la piscine de Mr Janvier a bien failli prendre l’eau !

Classée monument historique depuis 2016, la piscine Saint-Georges est un lieu emblématique et indissociable de Rennes. Pourtant, en 1922, c'est la douche froide pour la municipalité de Jean Janvier. Une large majorité des habitant·e·s de la ville ayant pris part à un référendum organisé par Ouest-Eclair est contre sa construction. Il faut dire que le journal joue un rôle important dans l'opinion.

[Histoire] – « C’est l’incendie, le grand incendie » du Palais Saint-Georges !

« C'est l'incendie, le grand incendie. Y'a l'feu partout... » chantait Noir Dés' dans les années 2000. Celui du Parlement de Bretagne en 1994 restera à jamais gravé dans notre mémoire collective. Pourtant, un incendie peut en cacher un autre. On oublie souvent qu’en plein été 1921, des flammes ravageuses et indomptables ont dévasté le Palais Saint-Georges.