« La justice est une machine à broyer les gens » (Gwendoline Tenier, avocate pénaliste)

« La justice est un des systèmes les plus injustes que je connaisse, c'est une machine à broyer les gens... » Sans concession ni langue de bois, Gwendoline Tenier est une des rares femmes pénalistes exerçant à Rennes et n'hésite pas à appuyer là où cela fait mal. Récemment, son nom a été cité plusieurs fois dans les médias suite à la condamnation du patron de la BAC de Rennes. C’était elle qui, en tant qu'avocate de la partie civile, poussait l'officier dans ses derniers retranchements. A un mois du procès en appel, l'occasion était toute trouvée pour en savoir plus sur son parcours.

Des familles… en centre de rétention!

Le CRA (centre de rétention administrative) de St-Jacques-de-la-Lande "accueille" depuis août 2007 des sans-papiers en attente d'expulsion (ou non)... Ce CRA est "adapté" aux familles. Mais une prison peut-elle vraiment être "adaptée" aux enfants, et aux êtres humains en général?

A Rennes, Julio ne sera pas expulsé

Les jeunes du lycée Victor & Hélène Basch ont obtenu gain de cause hier soir, avec l'annulation de la procédure d'expulsion par la préfecture. Le Préfet a précisé que cette mesure était "à titre exceptionnel". De quoi relancer la polémique autour des expulsions de sans-papiers.

Pour Julio, la mobilisation se renforce…

Depuis mardi 4 mars, Julio, lycéen au lycée Victor&Hélène Basch est retenu au CRA (Centre de Rétention Administrative). Les lycéens et les professeurs de Rennes se mobilisent pour le soutenir malgré des décisions juridiques peu encourageantes...

Une semaine d’action en soutien aux personnes sans-papier

A Rennes, le collectif de soutien aux personnes sans-papiers fait du bruit ! Une semaine bien remplie entre manifestation, occupations et « parloirs sauvages ». La politique d’immigration du gouvernement fait des ravages. Les procédures judiciaires et administratives se multiplient, et les expulsions continue à augmenter en vue d’atteindre les quotas fixés. De quoi donner du travail aux groupes de défense des sans-papiers.