Les patriotes @ Diapason & Summer Wars @ Arvor : Semaine visuelle à Rennes

Quelle belle semaine pour les écrans rennais. Les cinéphiles vont pouvoir se régaler avec deux très belle soirées spéciales. Première étape mardi 26 février au Diapason à Beaulieu où Cinémaniacs s'associe à l'émission Le Cinéma est Mort pour projeter le thriller vertigineux Les Patriotes d'Eric Rochant. Second round jeudi 28 février avec le virtuose et délicieux Summer Wars de Mamuro Hosoda à l'Arvor avec Japanim. Deux films à voir ou revoir en grand format.

Cinémaniacs : Murs trompeurs

Après nous avoir offert une plongée vertigineuse dans le très beau Abyss de James Cameron, Cinémaniacs se tourne cette semaine vers le documentaire. Sauf qu'il va falloir vous attendre à un certain nombre de surprise et de coups tordus puisque c'est le street artist ultra-connu Banksy qui est aux manettes.

Cinémaniacs : Les lumières de l’abysse

Après la détonante soirée de la semaine dernière consacrée à Walter Hill, Cinémaniacs vous offre la belle opportunité de voir ou revoir en copie 35 mm, un des plus beaux films de l'américain James Cameron : Abyss.

Cinémaniacs : le blues des agents 223 et 663

Moins frappant que les Anges déchus et moins virtuose In The mood For Love, Chungking Express du hong-kongais Wong Kar-Wai n’est sûrement pas son film le plus parfait et c’est ce qui en fait tout le charme. Ce faux polar indolent est une comédie pétillante et follement romantique qui nous narre les mésaventures amoureuses de […]

Cinémaniacs : Pilule rouge ou pilule bleue ?

Cinémaniacs vous propose chaque mardi la projection d'un film dans la belle salle du Diapason sur le campus de Beaulieu. Première séance mardi 27 septembre avec Matrix des frères Washowski.

Le cinéma est mort depuis 10 ans

Nos cinécrophiles de Canal B préférés fêtent cette semaine le dixième anniversaire de leur émission mortelle (Le cinéma est mort, bien sûr) . Nos joyeux zigues l’affirment : « 10 ans plus tard on est toujours là, le Cinéma, lui, n’en finit pas de mourir et, en bons cinécrophiles, on continue à abuser joyeusement de son […]