Reportage : le tremplin des Jeunes Charrues 2007 à Rennes

11 AVRIL 2007 :
La finale se déroulera le samedi 28 avril à l’Antipode à partir de 20h00. Chaque groupe effectuera un set de 35 mn afin de convaincre le jury qu’il peut représenter le pays de Rennes au festival des Vieilles Charrues cet été. Le concert est gratuit. L’entrée est donc libre mais le nombre de place de la salle est limité à 500.

Le lauréat bénéficiera par la suite d’un accompagnement technique et de journées de formation, organisés en partenariat avec le jardin Moderne, l’Antipode et les Vieilles Charrues. Ce dispositif vise à préparer le groupe vainqueur à participer à l’un des plus grand festival français, qui se déroulera du 19 au 22 juillet.

Le Tremplin Jeunes Charrues est un dispositif pour l’émergence des nouveaux talents et un révélateur de la scène musicale de notre région. Dix tremplins sont proposés aux groupes bretons, avec, sur chacun d’entre eux un groupe sélectionné pour participer à la finale régionale qui se déroule pendant le festival des Vieilles Charrues sur une scène dédiée aux découvertes musicales. Un Cd compilant les vainqueurs de chaque pays sera disponible en juillet.

Lugo, le groupe sélectionné l’an passé pour le pays de Rennes, a été le lauréat de l’édition 2006 du Tremplin. Il aura donc le privilège d’ouvrir l’édition 2007 du festival des Vieilles Charrues.

Pour plus d’information :

Fédération des MJC Bretagne
Coordinateur du Tremplin Jeunes Charrues Pays de Rennes
Nicolas Mélisson
02 99 14 30 10 – fr.mjc.bretagne@wanadoo.fr

My Lullaby


Venez vous délecter d’une pop à la fois éclectique et électrique, car le schizophrène du 21e siècle se présente enfin à vous. Révélé lors du festival des Transmusicales 2004, My Lullaby, ne cesse depuis de proposer son style à un public de plus en plus large. Entremêlant ses visages pour créer de multiples combinaisons musicales.

Le combo crée une alchimie subtile d’une multitude de références, passant de l’esprit progressif de King Crimson, à l’énergie de Supergrass, empruntant au dandysme de Bowie, à la science de l’ornement de Radiohead et Burt Bacharach, ou à la verve mélodique des Beatles… pour au final développer un son résolument rock, à l’originalité indiscutable, et à l’énergie accrocheuse.

Les 6 musiciens de My Lullaby, proposent une pop shizophrène et distillent un rock où s’entrechoquent divers styles musicaux. Leur premier album en est le parfait reflet, mais aussi leurs prestations scéniques qui les ont menés dans des salles telles que l’Olympic, la Cité, l’Omnibus, la Passerelle, L’Ubu, l’Antipode ou le parc expo de Rennes en attendant la scène du festival Art rock en Juin prochain.

Crée en août 2004 à Rennes, My Lullaby est sur scène à l’image de sa musique ; les morceaux s’enchaînant sans se ressembler, les musiciens s’échangeant leurs instruments au fur et à mesure que la représentation s’achemine vers une suprême berceuse. Mais ne vous fiez pas aux apparences malgré le nom du groupe, les membres de My lullaby ne sont pas la pour vous aidez a compter les moutons….

Users

Users est le fruit de la rencontre de trois musiciens aux origines contrôlées diverses et variées. En 2005, ils commencent à brasser leurs instrus à l’ombre et concoctent leurs premières maquettes résolument hip hop. L’alliance de leurs goûts pour des musiques riches en vitamines et acides gras essentiels offre un cocktail musical frais et envoûtant, mêlant rythmiques et instrus old school bien gratinés, aux mélodies entêtantes d’un chanteur plongé dans son univers : un univers assaisonné de textes anglophones allant du remord aux angoisses tout en préservant l’optimisme et l’humour décalé du groupe. D’origine 100% végétale et à base d’éléments nutritifs importants riches en hip hop, trip hop, dub ou encore ragga, l’automne 2006 et la sortie de leur premier 4 titres propulse le groupe sur scène avec une formule live agrémenté d’invités (Dj & trompette) pour faire de chaque occasion un moment unique.

Megalux

À la ville ils sont Soazig Le Lay et Alan Corbel, deux artistes rennais aux parcours déjà riches : Zagohaï, Les Oisives, et maintenant The Milk, plus diverses compositions pour le théâtre et la danse pour elle, Les Triporteurs de mots et Yosh pour lui.
Après une première collaboration sur les textes de The Milk, leur complicité et leur facilité à composer les poussent à écrire et enregistrer ensemble des chansons sans autre objectif que de s’amuser. Ils créent un duo pour la scène qu’ils veulent radicalement différent de leurs autres projets du moment. Megalux est un duo folk glamour, un groupe ambitieux puisque le but avoué est de devenir riche et célèbre !
Ils sont donc à la scène DeeDee et Brian Désir, mariés depuis longtemps, venant du sud des États-Unis à moins que ce ne soit du nord de Londres.
DeeDee, en femme jalouse occupe les places de choriste, de guitariste et de violoncelliste.
Brian, en véritable guitariste crooner, sert de sa douce voix des mélodies suaves à faire pleurer les filles. Les chansons folk de Megalux surprennent par leur efficacité et la qualité de leurs mélodies qui évoquent les meilleurs best of de duos anglo-saxons : Ike et Tina, Paul et Art…

Daou Bleiz

Le groupe Daou Bleiz c’est avant tout une rencontre musicale entre Romain DIEMAHAVE et Gautier RODDE (Bleizh), lors d’une Colonie à Dalston, petit village anglais non loin de l’Ecosse où nous étions animateurs. Lors de nos temps libres (le temps de douches pour les jeunes) nous passions notre temps à jouer de la musique dans les couloirs des dortoirs.
Puis une fois la Colonie finie nous nous sommes mis à répéter régulièrement pour composer de nouveaux morceaux.

Puis de fil en aiguille nous voici en FIN 2006 c’est à dire 2 ans plus tard, Avec un CD enregistré au Jardin Moderne et des concerts réguliers (2 concert par mois env…) dans des lieux comme la Bonne Nouvelles ( Bar dans le centre de RENNES, place Ste Anne), Le LIBERTE (Soirée DAZIBAO), ….

Entre temps nous avons été rejoints par Ronan, bassiste, Oliwka batteur et JB Violoniste. L’aventure continue…

Florian Mona

Dandy, rêveur, accro aux films noir et blanc, aux craquements des vieux vinyles et collectionneur de boules à neige, Florian Mona, multi instrumentiste bricoleur à la nonchalance élégante, enfile les mots comme des perles. Dans ses chansons poétiques, bourrées d’arrangements subtils, mélangeant boites à rythmes fatiguées et orgues vintages, il y a un monde… d’où s’échappent des papillons argentés, des esquimaudes troubalntes et des whaoouuu dignes d’un premier fan des Bee Gees. Il touche mine de rien nos recoins les plus secrets, lève d’un mot une émotion, un souvenir oublié… Sur scène, guitare à la main et sampler au pied, le passé rock de Florian Mona est bien là, caché derrière ses mélodies pop qui gardent toute leur force et leur essence. Sous le charme, on se prend à hurler tout bas juste pour soi ces paroles qu parlent si fort…

13 MAI 2007 :
Vainqueur du tremplin : Mégalux!

En attendant de retrouver les interviews et extraits du concert, voici un entretien avec le duo rennais lors du show case à la MJC de Bréquigny.


Voici enfin le reportage sur la soirée Rennaise du tremplin des Jeunes Charrues !

Extrait 1 :
Morceau de Daou Bleiz, puis interview de Jean Jean qui explique le principe du trempin des Jeunes Charrues et interview de Romain, chanteur de Daou Bleiz pour finir :

Extrait 2 :
Interview de Alan, guitariste / chanteur de Mégalux, un peu de philosophie par les techniciens son, un morceau et l’interview de My Lullaby :

Extrait 3 :
Morceau et interview de Florien Mona :

Extrait 4 :
Morceau et interview du groupe Users, et morceau de Mégalux :

Extrait 5 :
Avis d’un membre du Jury, verdict de la soirée, et morceau de Mégalux :

1 commentaire sur “Reportage : le tremplin des Jeunes Charrues 2007 à Rennes

  1. Lavoux

    bonjour, j’aiv trouvé ce billet fort intéressant : je me demandais pourquoi cette précision :nle temps de douches pour les jeunes … 😉 je te souhaite une blnne continuation !

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires