Présidentielles 2007 – La campagne présidentielle a officiellement démarré

Depuis lundi la campagne de l’élection présidentielle a officiellement débuté. Vous pouvez donc désormais voir les affiches des candidats placardés dans chaque commune sur les panneaux prévus à cet effet. De même, les clips des candidats sont diffusés sur les chaînes du service publique à savoir : France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô. A l’égalité du temps de parole, qui était déjà la régle depuis le 20 mars, est venu s’ajouter l’égalité de temps d’antenne pour tout les candidats. Les médias audiovisuels doivent aussi veiller à ce que les conditions d’antenne soient comparable, ceci afin de ne pas reléguer certains candidats à des heures tardives.

A l’approche des 15 derniers jours avant le 1er tour, la folie des sondages ne cesse de croître. Après ceux sur les intentions de vote, sont apparus ceux sur le candidats que les français voient gagner et sur celui réalisant la meilleure campagne. L’élection présidentielle de 2007 bat d’ailleurs tous les records dans le domaine du nombre de sondage réalisés. Ces derniers ont cependant une valeur bien relative car un électeur sur deux avoue ne pas encore savoir pour qui voter. De plus, cette surenchère ne permet pas d’avoir une indication formelle sur le résultat final, personne n’ayant prédit la présence de J-M Le Pen au 2ème tour en 2002.

Du côté des candidats, la bataille continue. François Bayrou a dénoncé les propos tenu par Nicolas Sarkozy à Philosophie Magazine. Ce dernier déclarait penser qu’on nait pédophile. Ce déterminisme à la naisance a également été critiqué par bon nombre de scientifiques, en désacord avec l’ancien ministre de l’intérieur.
J-M Le Pen, quant à lui, a tenu à se poser en candidat du terroir face à Nicolas Sarkozy vu comme le candidat qui vient de l’immigration. Le président du FN tient ainsi à se différencier du candidat de l’UMP, qui apparait selon lui comme son challenger le plus probable au second tour. Il est ainsi apparu symboliquement sur la dalle d’Argenteuil le 6 avril, afin de dénoncer les propos de Karcher et de racaille tenus alors par le ministre de l’intérieur.
M. Sarkozy a, de son côté, annulé un passage au quartier de la Croix Rousse, lors de son déplacement à Lyon, car quelques opposants s’y étaient rassemblés pour manifester leur opposition au candidat UMP.

Plus largement, la personnalité du candidats de l’UMP fait débat. La radicalisation de son discours n’est pas sans provoquer quelques inquiétudes. Il est alors apparu au sein d’une polémique à France 3, relayé entre autre par le Canard enchainé et Le Monde. M Sarkozy aurait ainsi déclaré vouloir virer la direction de la chaine, suite à son élection, lors d’un passage à France Europe Express. Le candidat de l’UMP se serait alors emporter suite à un retard et l’absence d’une loge personnelle dans les locaux du tournage. Par la suite, lors d’un passage sur le 19/20, il est apparu en colère contre un sujet sur la fabrication des passeports biométriques par l’Imprimerie nationale à Flers-en-Escrebieux. On pouvait alors voir que la fabrication des passeports avait été attribué à une entreprise privée. Le Conseil d’Etat avait ensuite donné raison à l’Imprimerie nationale, qui doit réaliser les documents officiels de l’Etat, donnant ainsi tord au ministère de l’intérieur qui avait pris cette décision. Le sujet a alors été qualifié de malhonnête, par le candidat à la présidence. Les syndicats ont par la suite publié un communiqué intitulé : France 3 dans le collimateur de Nicolas Sarkozy ? qui circule actuellement sur Internet.

Les 15 derniers jours, qui vont être déterminant, vont probablement montré la véritable personnalité des candidats. En effet, le rythme de la campagne commence a se faire sentir, dans une période où il faut être très présent. Dans ce contexte, on peut ainsi comprendre que certains candidats finissent par perdre leurs nerfs.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires