Le chantier de la gare de Rennes : un éternel recommencement ?

L’histoire est un perpétuel recommencement. Alors que les travaux de la gare touchent bientôt à leur fin, il y a 80 ans, pratiquement jour pour jour, le quotidien Ouest-Éclair titrait également sur sa rénovation et sa modernisation. En 1939, la gare ne correspondait déjà plus aux nécessités d’une « grande station moderne ». On procédait à la démolition de vieux hangars en bois, à la construction d’un nouveau poste d’aiguillage unique et à la mise à l’abri des différents quais grâce à l’ajout de petites marquises en béton armé.

 

 

 

1 commentaire sur “Le chantier de la gare de Rennes : un éternel recommencement ?

  1. Le Gargasson Yannick

    Les simulations de l’évolution de la Gare, sur le site de RM sont assez remarquables.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires