[Histoire] : Au nom de la rue du nez qui coule…

Reliant l’avenue Janvier à la rue Saint-Hélier, la rue de la grippe à Rennes est une toute petite ruelle piétonne, longue d’à peine une trentaine de mètres. Avoir le nom d’une maladie n’est pas anodin et plutôt cocasse. Cela ne nous a d’ailleurs jamais laissé insensible et notre imaginaire foutraque supposait déjà que celui-ci avait été donné à la suite d’une épidémie mortelle qui aurait fait de nombreuses victimes, toutes décédées dans d’atroces souffrances. Mais c'est une méprise de notre part sur la signification du mot grippe ici ! Voici sa véritable origine...

Dernier coup de chapeau au mur Dubonnet

Nombreux furent les rennaises et rennais à s’être déplacés pour rendre un dernier hommage au mur «Dubo Dubon Dubonnet» avant sa destruction prévue courant juin. Hommage concocté et réalisé par le Collectif de l'Inédit, la Sophiste.

Le graff fait renaître la brasserie Saint-Hélier

Les 28 et 29 janvier derniers, plus de huit mois après sa disparition, une dizaine de graffeurs rennais et nantais ont permis ont permis au mur de l'ancienne brasserie Kronenbourg de renaître de ses cendres.