Mythos 2018 – Olivier Mellano & Invités @ Le Grand Logis

Dans le cadre du festival Mythos, Olivier Mellano invite une pléiade d’invités talentueux pour revisiter leurs répertoires lors de cette cinquième Superfolia Armaada, ce mardi 17 avril au Grand Logis à Bruz. Immanquable. Est-il encore besoin de présenter Olivier Mellano ? Pour les deux, trois qui ne suivent pas au fond, on pourra juste dire que […]

Mythos 2018 : ça s’écrit T-C-H à l’Aire Libre

Il s'appelle Jean-Pierre Tchaïkowsky et il serait le descendant français du célèbre compositeur russe. La Cie Lumière d'Août, le metteur en scène Alexandre Koutchevsky et les deux comédiens Marina Keltchewsky et Élios Noël cherchent dans Ça s'écrit T-C-H ce qui différencie Jean-Pierre de son illustre ancêtre...

Ouverture du Festival Treize 2018 @ l’Antipode – Jour de chance en enfer

Coup de bol pour les oreilles rennaises, le festival Treize est de retour du 12 au 15 avril 2018. Pour la seconde édition de son festival fétiche, la belle bande des Disques Anonymes nous a concocté une programmation de pure folie rassemblant ce qui se fait de plus déviant ou chelou en matières de musiques électroniques ou extrêmes. Premier exemple avec l’impressionnante soirée d'ouverture jeudi 12 à l'Antipode pour laquelle ils invitent Godflesh, un des plus beaux monstres du metal industriel mais aussi leurs tout aussi intenses camarades de Birmingham Khost ainsi que l'electro pop sombre et fantomatique de Bière noirE.

Mythos 2018 : C’est la vie ! à la salle Guy Ropartz

"C’est la vie est une démonstration d’amour inconditionnel. C’est la vie c’est ce qu’il reste quand vous avez perdu l’essentiel. C’est la vie est une expérience intime, esthétique et politique." Tel est l'avant propos de cette nouvelle pièce de Mohamed El Khatib et du collectif Zirlib. C'est la vie, c'est surtout l'histoire de deux comédiens qui ont chacun perdu un enfant et qui racontent cet "irracontable". 

Mythos 2018 : Yannick Jaulin et la langue française à La Parcheminerie

On ne présente plus Yannick Jaulin à Mythos. Le conteur vendéen bien connu pour le village de Pougnes-Hérisson saisit, dans Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour, l'occasion de vous parler de la langue française et de son identité de conteur. Avec la compagnie musicale de Alain Larribet.