Lucas D’Amour-Léger – Thierry Tuborg

Thierry Tuborg se moque de nous. Le plus punk des romanciers Français, nous livre son nouveau roman et il ne glisse même pas une allusion ou une référence à notre scène musicale préférée. C'est le monde à l'envers. Celui qui a été le chanteur des pionniers punks bordelais, Stalag, puis de Stalingrad entre 2004-2008, plante un surin dans le flanc de la frange la plus agitée de ses lecteurs. Rassurez vous ...

Olivier Martinelli – La nuit ne dure pas.

« La nuit ne dure pas », est écrite comme une valse... à trois temps. Chaque temps est consacré à l'un des protagonistes, à l'un des frères, à l'un des membres des Kid Bombardos. Que des ados décident de monter un groupe de rock, l'histoire est banale. Quand ces jeunes gens sont frères, l'histoire se corse un peu. Mais si leur propre oncle s'y colle pour narrer leur ascension, l'affaire s'annonce périlleuse.

The Yardbirds – Greg Russo

Certains groupes des sixties ont eu une influence notable sur la musique moderne.Mais rares sont ceux qui vont citer les Yardbirds, ce groupe génial mêlant les racines du Blues et la musique expérimentale. Mais leur fait d'arme le plus important, est d'avoir compté en leur sein, les trois plus mauvais guitaristes du rock, Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page.

Hollywood Plomodiern – Stéphane Grangier

Le retour des beaux jours influe considérablement sur le moral. Notamment parce qu'on peut passer des nombreuses heures à glandouiller au soleil avec de la bonne littérature. Et si on n'est pas trop absorbé par sa prose, un rapide coup d'oeil à droite et à gauche de sa serviette devrait vous amener à vous poser cette question cruciale et essentielle. « Où sont donc mes contemporains ? ».

Littérature hivernale

L'actualité a un côté vulgaire. Pour la musique et la littérature, c'est à peu près la même chose. Il n'y a rien de plus détestable que lorsque on nous vend de la culture prè-machée, pré-digérée. Les seules productions qui méritent notre attention, sont celles, artisanales qui respirent l'authenticité.

John Fante, un génie oublié.

Il y a 30 ans, disparaissait John Fante, un géant de la littérature américaine. Champion toutes catégories de la modestie, il se considérait comme le plus grand auteur de tous les temps. Le hic, c'est qu'il est mort dans l'anonymat le plus complet et qu'aujourd'hui encore, il est rarement, sinon jamais, cité parmi les auteurs de référence.

Eddy Jones – La Souris Déglinguée

Le monde est beau, la vie est belle et le ciel est bleu, même s'il fait quelque chose comme -15°C dehors. La raison de cette exubérance béate ? La réédition de l'un des albums les moins facilement trouvables de « La Souris Déglinguée », je veux parler de « Eddy Jones », le 5ème LP du groupe.

Cry Baby de John Waters au Mondo Bizarro !

Le FIST (Films Insolites et Séances Trash) qui n'a donc rien à voir avec des pratiques olé-olé douteuses, a eu l'excellente idée d'organiser une soirée dans le bar le plus rock de la capitale, le Mondo Bizarro. La soirée orientée fifties aura pour axe principal la diffusion du chef d'oeuvre (ne ménageons pas nos mots) de John Waters : « Cry Baby ».