Cultures Electroni[k] : Y a-t-il un micro dans l’avion ?

Et c'est reparti pour un tour de piste. L'artiste berlinois Robert Henke, invité spécial, en résidence sur toute la durée du festival, ouvrait dignement le bal des réjouissances lundi soir avec un voyage ludique et spatial dans l'univers sonore de l'aéroport de Saint Jacques.

Cultures Electroni[k] : Are you experienced ? #2

Dans la foisonnante programmation du festival, vient se nicher un quatuor de soirées particulièrement singulières. La série Expérience consacrée : «à la découverte de formes expérimentales et vitrine des avant-gardes» vous emmènera dans de délicieuses explorations de territoires sonores atypiques, parfois déconcertants, mais toujours excitants pour les oreilles et le cerveau. Le second volet nous mènera mercredi 10 octobre au jardin Moderne à la rencontre de la tribu rennaise Eumolpe. Au bout du fleuve, mais sans doute pas au cœur des ténèbres, le grand Robert Henke viendra également mener la danse. Une soirée entre concert, exposition de dessins et performance audio visuelle, totalement gratuite comme d'habitude au jardin Moderne. Larguez donc les amarres et venez tenter l'aventure.

Cultures Electroni[k] : Vier und sechzig luftballons

Après la restitution de son travail sur les bruits de l'aéroport de Saint Jacques et une prestation de DJ au jardin Moderne, l'artiste berlinois Robert Henke, en résidence toute la semaine sur Rennes, offrira une ultime performance au festival Electroni[k]. Et pas des moindres, puisque vous pourrez assister vendredi 12 ou samedi 13 octobre, à une des quatre représentations d'Atom. Œuvre emblématique de la partie la plus expérimentale du travail d'Henke, elle allie un travail sonore, riche et imprévisible, à un étrange et fascinant ballet de baudruches sublimé par des éclairages subtils. Totalement immanquable.

Cultures Electroni[k] : festival pour petites et grandes oreilles

Cultures Electroni[k] est un festival aux horizons musicaux vastes. Mais il ne voit pas large qu’artistiquement puisque qu'il essaye aussi de s'adresser à des publics plus que variés. Du clubber au retraité, du geek fou d'expérimentation au mélomane amateur de musique savante, chacun peut y trouver son compte, y compris un grand public n'ayant pour clé qu'un minimum de curiosité. Histoire d'être totalement exhaustif, l'équipe a en plus songé à offrir de nombreuses opportunités de s'y rendre en famille. A quoi nos zouzous vont-ils pouvoir emmener leurs parents cette année ?

InterZones fait rugir la Bascule

La vaillante et aventureuse association rennaise InterZones organisait vendredi 28 septembre 2012 au bar La Bascule un prometteur match Rouen-Rennes-Nantes. Si nous étions bien trop ravis pour avoir envie de compter les points à la fin de la partie, on peut au moins dire qu'en solo, duo ou trio, on aura vu et entendu du beau jeu.

BD en septembre : l’humanité des aventuriers

L'explorateur, le découvreur, le cowboy, l'indien, le pirate... autant de figures classiques de la littérature avec ou sans images, maintes fois utilisées, mais aussi maintes fois malmenées ou tournées en dérision. Pour notre sélection de septembre, nous avons choisi trois ouvrages où l'on retrouve avec grand plaisir toutes ces mâles et familières silhouettes, mais dont les auteurs ont pris grand soin de leur rendre leur complexité, leur place dans l'histoire, la grande ou la petite.

Kfuel collectionne les bons points dès les premiers jours de classe

L'association Rennaise spécialisée dans les musique indociles nous avait mitonné pour l'ouverture de cette nouvelle saison de concerts, deux soirées regroupant pour notre plus grand plaisir, rien de moins que le must de la scène noise actuelle. Délicieux suspense, les concerts allaient-ils être à la hauteur des hautes attentes créées par une série d'albums de très haute volée ?

Rentrée Kfuel : des larsens plein le cartable

C'est déjà septembre. Pour vous en consoler l'association Kfuel nous offre un duo de soirées, regroupant rien de moins que la crème plus ultra de ce qui ce fait actuellement en matière de noise-rock furibard, outre-atlantique comme par chez nous.

BD en août : Let’s Do The Hoochie Coochie

En attendant, avec plus d'appréhension que de fébrilité, l'absurde déferlement de titres de la rentrée, on profite du calme avant la tempête pour parler d'un des représentants les plus passionnant de la seconde génération des petits éditeurs indépendants : The Hoochie Coochie.