[Livre] Jean-Baptiste Harang fête l’année du COQ !

Pendant l'été 2003 au journal Libération, l'auteur Jean baptiste Harang fut mis en demeure d'illustrer chaque jour et par la plume une expression qu'il n'avait pas choisie, tombée par hasard dans une conversation et prise au pied de la lettre : « Passer du coq à l'âne ». On voit bien qu'il suffisait de plumer l'un pour éviter le bonnet de l'autre. Le passage du coq vers l'âne est étroit et ne connaît pas de retour.

Franz kafka rencontre Julie W un amour impossible ?

Heiraten, (Noces, ou au sens strict : « S’unir avec » en langue allemande) est le récit bouleversant des rencontres amoureuses de Kafka avec deux jeunes filles dont Julie W., nouées avec ce brin d’espoir, « la mort attendra bien encore un moment ».p44 Le texte est un pur cristal, comme un verre dans la lumière floue […]