Maintenant 2016 – Super Boum ! @ Théâtre du Vieux Saint-Etienne

La tâche n’était pas mince : la Salle de la Cité n’étant plus disponible, les organisateurs du festival Maintenant ont dû déménager à la dernière minute leur quartier général au Théâtre du Vieux Saint-Etienne. La Super Boum du samedi 08 octobre nous aura permis de découvrir un lieu chaleureux et lumineux, truffé d’activités plus alléchantes les unes que les autres.

Polyphonic Playground

Nous avons découvert les installations permanentes (à découvrir tout au long du festival) : nos zouzous testeurs ont ainsi escaladé les échelles musicales du Polyphonic Playground (par le Studio PSK) : une installation sonore interactive astucieusement doublée d’une boucle ambiant, maintenant une harmonie musicale ponctuée des évènements sonores générés par les petits pieds frénétiques.

Uluce

Cachées derrière un rideau, une installation a également rencontré un vif succès auprès des plus jeunes. Uluce est un objet sonore et lumineux (par le collectif Récif), composé de treize faces toilées, réagissant au contact des mains des spectateurs, créant ainsi une « symphonie sonore et lumineuse improvisée ». Un moment poétique et délicat qui permettait aux enfants de se poser un peu dans ce tourbillon de propositions alléchantes.

img_6792

Trois ateliers temporaires étaient également proposés lors de cet après-midi festif. On retrouvait à l’extérieur l’inévitable Bloom Games, imaginé par Alisa Andrasek et José Sanchez. Un jeu de construction géant, basé sur de bizarroïdes morceaux de plastique rose permettant tous types de constructions : des dizaines d’enfants (et leurs parents) ont ainsi crée des assemblages délirants. Ce jeu de construction était astucieusement placé à l’extérieur, comme une invitation à découvrir les propositions artistiques au sein du Vieux Saint-Etienne.

img_6692

L’équipe d’Electroni[k] proposait un atelier permettant aux enfants de s’initier au maniement des robots Thymio : des robots facétieux, réagissants aux obstacles, et que les enfants devaient guider de différentes manières (avec leurs mains, avec des objets ou bien encore en élaborant un parcours à l’aide de feuilles de papier). Plusieurs sessions se sont succédées, complètes à chaque fois, mais ouvertes aux regards curieux.

img_6639

Autre atelier, l’illustratrice Lisa Laubreaux proposait aux enfants de créer leur propre costume de fantôme en deux étapes. Lisa accompagnait tout d’abord les enfants pour la réalisation sérigraphiée du visage du fantôme sur un grand drap blanc. Puis après un petit temps de séchage, ils pouvaient customiser leur déguisement à l’aide de feutres rouges. La longue table accueillant les graphistes en herbe aura fait le plein tout au long de l’après-midi.

img_6732

Petits et grands pouvaient également goûter (fruits, pop-corn, sucettes-madeleines…) pour reprendre des forces avant la Super-Boum ! Ce n’est pas une mince affaire que de faire remuer les guiboles de tous âges mais l’incontournable DJ Ced aura une nouvelle fois relevé le défi, réussissant à ambiancer tout ce petit monde avec une sélection hautement éclectique. Une belle proposition à destination du jeune public, avant le week-end joyeusement débridé au Cadran.


Maintenant 2016 a lieu du 7 au 16 octobre 2016. Plus d’1fos.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires